Comment utiliser un Thermomètre Auriculaire ?

Symptôme courant, la fièvre traduit une température corporelle anormalement élevée. Une fièvre légère est généralement bénéfique, car elle traduit la capacité naturelle du corps à se défendre contre les infections. En effet, la plupart des agents pathogènes ne peuvent se reproduire que dans une fourchette de température limitée. Toutefois, les fortes fièvres sont dangereuses et nécessitent un suivi particulier ainsi qu’un traitement médicamenteux. N’hésitez pas à venir consulter notre comparatif des Thermomètres Auriculaires afin de sélectionner le produit qui correspondra le mieux à vos besoins.

Thermomètre Auriculaire

Le thermomètre auriculaire, également appelé thermomètre tympanique, est un moyen rapide et facile de prendre la température du corps, que ce soit la vôtre ou celle de vos enfants. Il capte les rayons infrarouges émis par la membrane du tympan et indique ainsi la température centrale du corps. En effet, dans l’oreille, l’influence des facteurs extérieurs est minime et le tympan est irrigué par les mêmes flux sanguins que l’hypothalamus, centre de la thermorégulation situé dans le cerveau. Le tympan est donc le meilleur endroit pour mesurer avec précision la température corporelle.

A consulter : Avis sur les thermomètres auriculaires

Respecter les recommandations d’âge

Pour l’instant, le thermomètre auriculaire ne peut pas être considéré comme une méthode de référence pour mesurer la température chez l’enfant. En effet chez les jeunes enfants, le thermomètre auriculaire doit être utilisé avec prudence. Entre 1 et 3 ans, le thermomètre rectal reste l’outil de prise de température le plus précis. De plus, les otites sont assez courantes. Elles touchent les bébés ainsi que les enfants en bas âge. Or, l’inflammation dans l’oreille affecte la précision des thermomètres auriculaires qui donnent une température plus élevée. Si l’une des oreilles est infectée, vérifiez l’autre avant d’utiliser le thermomètre.

Mesurer la température

1/ Nettoyez préalablement l’oreille. Étant donné que le cérumen et les autres saletés dans le conduit auditif affectent la précision du thermomètre auriculaire, vous devez préalablement nettoyer l’oreille où vous comptez insérer le dispositif. Évitez les cotons-tiges et les autres méthodes similaires, car le cérumen risque de se tasser sur le tympan. Le thermomètre auriculaire donnera une température trop basse s’il y a du cérumen ou des saletés dans le conduit auditif. N’utilisez pas de thermomètre auriculaire si votre oreille est endolorie, infectée, blessée ou cicatrisée d’une récente opération.

2/ Placez un embout stérile sur le bout du thermomètre. Une fois le thermomètre sorti de sa boite et le mode d’emploi lu, placez un embout stérile jetable sur le bout du thermomètre. Étant donné qu’il est inséré dans le conduit auditif, vous devez vous assurer qu’il est propre et ne risque pas d’infecter votre oreille. Si pour une raison ou une autre, votre thermomètre auriculaire n’est pas fourni avec un embout stérile, nettoyez son extrémité avec une solution antiseptique. L’embout du thermomètre peut être réutilisé s’il est correctement désinfecté. Nettoyez-le avant et après chaque utilisation.

3/ Insérez le thermomètre. Après avoir allumé le thermomètre auriculaire, gardez la tête immobile et tirez sur le haut de l’oreille pour découvrir légèrement le conduit auditif et faciliter l’insertion du dispositif. En procédant ainsi, vous prévenez les risques de blessures ou d’irritations causées par le bout du thermomètre. Vous obtenez également une mesure plus précise. Suivez le mode d’emploi pour être sûr d’insérer le thermomètre à la bonne profondeur dans le conduit auditif. Le thermomètre auriculaire mesure la température en faisant rebondir un signal infrarouge sur le tympan. Il est donc important de le placer suffisamment loin dans le conduit auditif.

A voir également : Le test du Thermomètre Auriculaire Avantek

Lisez la température.

Une fois le thermomètre inséré dans le conduit auditif, maintenez-le fermement en place jusqu’à ce qu’un signal (généralement un bip) vous indique la fin de l’opération. Retirez-le doucement et prudemment du conduit auditif et lisez ce qui est affiché sur l’écran numérique. Notez le résultat quelque part et ne vous contentez pas de le retenir puisqu’il est possible qu’un médecin en ait besoin. Noter la température vous permettra de comparer les différents relevés durant une période spécifique (par exemple si vous surveillez l’évolution d’une fièvre). L’avantage du thermomètre auriculaire est qu’il donne des résultats rapides et suffisamment précis quand il est inséré correctement .